L'ARMÉE RUSSE

<= L'armée française de l'été 14

En 1914, les armées russes sont trés conséquentes, avec 1.300.000 soldats d'actives et prés de 4 millions de réservistes. Mais ce nombre impressionnant masque mal le fait qu'il s'agit le plus souvent de paysans sans aucune formation militaire, mal armés et mal équipés, et que le commandement russe se révèle lui même médiocre. Si l'armée russe n'avait pas été réformée suite à la guerre russo-japonaise, il ne fait pas de doute qu'elle se serait écroulée trés vite.

Fantassin, cosaque de l'Ataman, cosaque de l'Oural, cavalerie, officier d'infanterie - les fantassins sont équipés du fusil Mosin-Nagant M91

Fantassin et cosaque

Fantassin russe et cosaque

Officier de cavalerie de la division du Caucase (dite "sauvage"):



Mitrailleuse Sokolev PM1910: Il s'agit d'une copie de la Maxim modèle 10, utilisée par l'armée tsariste durant toute la grande guerre. Cette mitrailleuse utilisait la cartouche d'infanterie mosin-nagant de 1891, d'une grand efficacité balistique, mais dont un bourrelet démodé rendait l'utilisation délicate pour l'alimentation des armes automatiques.
  • Calibre 7,62
  • Longueur: 110cm
  • Longueur du canon: 72cm
  • Poids total avec affût, roues, bouclier: 71kg
  • cadence de tir: 550 coups/min (bande toile)



Médailles militaires russes:

De gauche à droite: croix de saint Georges, croix de saint Stanislas, croix de sainte Anne, croix de saint vladimir

médailles militaires russes

Sur l'uniforme de ce lieutenant on peut voir: 

lieutenant arborant ses médailles


Cosaques en Galicie:


Mitrailleur russe sur une rive de la Bzoura:


Soldats traversant une rivière:


Distribution de médailles et des croix de saint-Georges à des soldats:


Le grand duc Nicolas: petit-fils de Nicolas 1er et oncle de Nicolas II, soldat et chef dans l'âme, fin stratége, il est nommé général en chef des armées russes au début de la guerre, à 58 ans. Relevé de son commandement en août 1915, il est nommé proconsul dans le Caucase où il continue à se distinguer.

Grand duc Nicolas - Général en chef des armées russes

Le général Broussilov - commandant des armées du front sud

Le général Broussilov - commandant des armées du front sud

Nicolas II en visite au front en Pologne et en Galicie - A droite le grand duc Nicolas, général en chef des armées russes:


Nicolas II et son état-major se rendant sur le front des troupes:


types militaires russes

Pour mémoire, uniforme de l'armée russe, suppléments illustrés du petit journal samedi 12 mars 1892 et samedi 9 avril 1892: l'armée russe a du se réformer suite à l'expérience malheureuse de la guerre avec le japon en 1905

de gauche à droite: garde frontière, sergent major des tirailleurs de la garde, officier d'infanterie, officier supérieur, officier d'infanterie, grenadier de la compagnie du palais, artillerie, soldat d'infanterie


en haut et de gauche à droite: cosaque du régiment Ataman de la garde, régiments cuirassiers de la garde, officier des cosaques de l'oural, officier des cosaques de l'empereur
en bas et de gauche à droite: dragon de la garde, uhlan de la garde, circassien de l'escorte de la garde de SM l'empereur, officier de gendarmerie, sous officier des hussards de la garde, soldat des gardes à cheval, grenadier de la garde



Source:  L'armée française de l'été 1914 - Henri Ortholan ; Jean-Pierre Verney - Bernard Giovanangeli Editeur - 2004
Histoire illustrée de la guerre du droit - Emile Hinzelin - Librairie Aristide Quillet
Le panorama de la guerre