LA CAMPAGNE DU MEXIQUE

<= L'armée française de l'été 14


En 1861, la France, le Royaume-Uni et l'Espagne lancent une expédition contre le Mexique. Officiellement la cause en est que le Mexique, par ailleurs pays instable et surendetté, a suspendu pour deux ans le paiement de sa dette envers ces pays. La France voudrait installer un régime qui lui soit favorable économiquement et politiquement, pour créer une zone d'influence française. 

En 1862 il ne reste que l'armée française. Le rêve d'un grand état latin en Amérique Centrale, capable de contrebalancer l'influence protestante nord américaine, allait se révéler une chimère. Napoléon III s'obstina pourtant, malgrés les dures aléas de cette campagne. Aprés la bataille de Las Cumbres et le siège de Puebla, Mexico est prise. Le général Forey constitua une assemblée de notables mexicains qui proclama la monarchie. Le trône est proposé à Maximilien de Habsbourg, Frére de François-Joseph, pour opérer ainsi un rapprochement avec l'Autriche. Celui-ci finit par accepter et rentre dans Mexico en 1864. 

Volontaires en marche au Mexique:

Volontaires en marche

Cependant la lutte des libéraux juaristes contre le corps expéditionnaire français continuait, tandis que le général Bazaine, avec ses 30000 hommes, ne pouvait contrôler un pays grand comme quatre fois la France. Les guérilléros mexicain, par leur parfaite connaissance du terrain, se révélaient insaissisables. A peine les français étaient ils maitre d'une ville, qu'un nouveau foyer de résistance se déclarait ailleurs. 

En avril 1865, la guerre civile prend fin aux états-unis, permettant à ceux-ci de soutenir la rébellion mexicaine. En janvier 1866 Napoléon III est obligé d'évacuer Mexico, Puebla et Vera-cruz. en Février 1867 le dernier soldat français quitte le sol mexicain. 

Le bilan pour la France est clairement négatif. Elle avait perdu 6000 hommes et dépensé 336 millions de francs dans une affaire qui ne lui apportait aucun bénéfice. De plus Maximilien, qui a refusé d'abdiquer, est fait prisonnier et exécuté. Le rapprochement avec l'Autriche est définitivement compromis.

Prise du fort de San Xavier à Puebla:

Prise du fort San Xavier à Puebla

Attaque d'un convoi par la guérilla mexicaine - Le monde illustré 30 mai 1863: on peut noter les pantalons bouffants, typiques de la campagne du mexique

L'éxécution de Maximilien par Manet: